I’m Not There

Un film américain de Todd Haynes avec Christian Bale, Cate Blanchett, Richard Gere, Heath Ledger, Ben Whishaw, Marcus Carl Franklin, Benz Antoine, Mark Camacho, Joe Cobden, et Shaun BalbarGenre : Comédie dramatique – Durée : 2H15 mn
Un voyage à travers les âges de la vie de Bob Dylan. Six acteurs incarnent Dylan tel un kaléïdoscope de personnages changeants : poète, prophète, hors-la-loi, imposteur, comédien, martyr et « Born Again ». Ils participent tous à l’esquisse d’un portrait de cette icône américaine définitivement insaisissable.

La bande annonce du film…sortie le 5 décembre :

Biographie de Bob Dylan

A vingt ans, Robert Allen Zimmerman quitte son paisible Middle West pour New York. Très influencé par Woodie Guthrie et Little Richards, il se fait vite remarquer dans les clubs de Greenwich Village. Séduite par les textes poétiques et la voix nasillarde de l’homme à l’harmonica, Joan Baez lui propose de la suivre en tournée. L’album ‘The Freewheelin Bob Dylan’ en 1964 le propulse au rang de porte-parole d’une génération, voire de prophète pour certains. ‘Blowin‘ in the Wind‘, titre phare de l’album, deviendra l’hymne des luttes pour la liberté. Figure emblématique du folk, Bob Dylan mortifie les puristes lorsqu’il électrifie sa guitare accompagné de The Band en 1965. En quarante ans de carrière, il n’a de cesse de bousculer ses fans et se joue de son personnage. L’éclectisme de ses albums en fait un musicien tour à tour folk (‘ The Times They Are-A Changin’), folk rock (‘ Highway 61 Revisited‘), country (‘ Nashville Skyline‘) ou rock (‘ Blood on the Tracks’). La période 1974-1989, toujours prolifique, peut décevoir. En 1997, Bob Dylan revient en force avec ‘Time Out of Mind’, retour confirmé par ‘Love and Theft’ en 2001, qui reçoit d’ailleurs le prix du meilleur album folk aux Grammy Awards. En 2003, Bob Dylan se diversifie et coécrit le scénario du filmMasked and Anonymous‘, dont il joue le rôle principal. En 2005, Martin Scorsese lui consacre un film biographique, pour lequel le chanteur produit un double album, ‘No Direction Home‘. En 2006, ‘Modern Times‘ clôt la trilogie entamée avec ‘Time Out of Mind’. Plus qu’un musicien, Bob Dylan reste l’emblème de toute une époque.

« Hurricane »

« Like a Rolling Stone »

« Thunder on the mountain »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s