Big Brother, les mythes et la réalité

Big Brother. Depuis George Orwell et son cultissime 1984, le fantasme d’une société où tout est su, contrôlé, mis en fiche pour mieux bâtir un monde totalitaire dans lequel la liberté individuelle est bannie, hante la société occidentale. Avec l’apparition du web, ces craintes semblent trouver un début de fondement. Internet est-il potentiellement l’instrument du contrôle ultime? Et si on se trompait de cible?

Je suis informaticien, développeur et chef de projet dans le monde du web depuis un bout de temps. J’ai travaillé sur de très grands sites web comme sur des sites confidentiels. Depuis maintenant presque 10 ans, j’ai développé un intérêt tout particulier aux technologies de récolte d’informations personnelles ainsi qu’à leur traitement. Permettez-moi de vous faire part, un court moment, de mon point de vue sur la chose.

Voyez-vous, Big Brother ne réside pas sur la toile. Il n’est pas plus dans les systèmes évolués permettant d’en savoir plus sur vous. Big Brother, en définitive, réside dans les esprits de ceux qui ont accès à ces données et qui peuvent les traiter – ou manipuler, choisissez votre vocable préféré – pour appliquer sur vous un jugement.

Je suis beaucoup plus inquiet quant au manque d’information des internautes sur ce sujet. Je suis très inquiet sur le manque d’intérêt politique et l’absence de moyens mis à disposition des instances de contrôle. L’informatique est désormais au coeur de la vie de millions de personnes. Et ce sujet, crucial pour la vie des entreprises, pour l’accès au savoir, la facilité de communication, l’échange d’informations et la compréhension de l’autre, est traité comme dans les années 70, au temps de la préhistoire de l’informatique.

Il est temps de prendre conscience de l’enjeu. Et de choisir notre champ de bataille. A titre personnel, je veux des mécanismes de personnalisation sur les sites web en raison des moyens de financement des sites qu’ils impliquent autant que par les applications que je peux en tirer à titre personnel. En revanche, je sais que nous n’empêcherons l’apparition de Big Brother que si nous investissons notre énergie dans le soutien des instances de contrôle existantes et la mise en place de véritables règles de fonctionnement au niveau planétaire. Faute de quoi, Big Brother pourrait un jour débarquer dans notre vie. Et, comble de l’horreur, il pourrait être originaire de pays auxquels nous n’appartenons pas.

Manuel Atréide

Tout l’article ICI

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s