Echec du sommet sur la sécurité alimentaire

mardi 17 novembre 2009

Le sommet consacré à la sécurité alimentaire, tenu à Rome les 16 et 17 novembre, s’achève sur un échec. L’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) espérait voir les dirigeants du monde prendre des mesures significatives contre la faim, un fléau qui touche 1 milliard d’êtres humains. Mais la déclaration finale s’en tient à un engagement de principe sans prévoir de calendrier de travail. En outre, les appels de Jacques Diouf, directeur général de la FAO, à lever 44 milliards de dollars d’aide sont restés lettre morte. Signe de désintérêt : les chefs d’Etat des grands pays industrialisés ont boudé le sommet…

Dans Le Monde diplomatique :

  • « Et soudain resurgit la faim » (aperçu)
    par Stéphane Parmentier, novembre 2009 (en kiosques).
    Avec la crime alimentaire (2006-2008) et la crise économique, le problème de la faim est devenu catastrophique. Or le Programme alimentaire mondial a vu son budget passer de 6 à 3 milliards de dollars entre 2007 et 2008…
  • « Pour un modèle agricole dans les pays du Sud » (aperçu)
    par Jacques Berthelot, novembre 2009 (en kiosques).
    Subvenir aux besoins alimentaires des 9,3 milliards d’êtres humains attendus en 2050 sur la Terre constitue un enjeu a priori peu évident ; mais pour les pays les plus pauvres, où l’on attend une forte croissance démographique, le défi s’annonce particulièrement redoutable.
  • « Géographie de l’enfance », par Philippe Rekacewicz
    Croissance, scolarisation, insuffisance pondérale : un ensemble de cartes consacrées à l’enfance dans le monde.
  • « FMI-FAIM »
    par Serge Halimi, mai 2008.
    Le FMI et l’OMC avaient promis que l’augmentation des flux de marchandises contribuerait à éradiquer la pauvreté et la faim. Cultures vivrières ? Autonomie alimentaire ? On avait trouvé plus intelligent : l’agriculture locale serait abandonnée ou orientée vers l’exportation…
  • « Réfugiés de la faim »
    par Jean Ziegler, mars 2008.
    Des milliers d’Africains campent devant les clôtures des enclaves espagnoles de Melilla et de Ceuta, dans le Rif aride. Sans provisions ni eau. Des centaines d’entre eux périssent dans les rochers et les sables du désert.
  • « Vaincre la faim »
    par Jacques Diouf, juin 2002.
    Nouvelle alerte contre la famine qui sévit actuellement en Angola, dans la province de Huila. La mortalité atteint, par jour, cinq décès pour 10 000 personnes, cinq fois plus que le seuil de gravité. Sans atteindre cette situation catastrophique, de nombreux pays manquent des denrées alimentaires les plus basiques.
  • « We feed the world – le marché de la faim », d’Erwin Wagenhofer
    Ce documentaire permet de comprendre les causes profondes de la crise alimentaire ; il explique comment, alors que tous les experts reconnaissent que la planète est capable de nourrir l’ensemble de ses habitants, la famine et la misère rurale persistent.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s