Main basse sur le riz

MAIN BASSE SUR LE RIZ (1/6)
envoyé par stemol

MAIN BASSE SUR LE RIZ (2/6)

MAIN BASSE SUR LE RIZ (3/6)

MAIN BASSE SUR LE RIZ (4/6)

Main basse sur le riz (5/6)

MAIN BASSE SUR LE RIZ (6/6)

« Main basse sur le riz », le film de Jean Crépu, co-écrit par Jean-Pierre Boris, sort en DVD chez ARTE Éditions le 25 mars 2010, dans la collection « Grandes enquêtes », qui comprend « Le monde selon Monsanto » et « Déchets : le cauchemar du nucléaire ».

Le riz nourrit près de la moitié de la population de la planète et sa production constitue la principale source de revenus de millions de paysans pauvres. Cette céréale, qui occupe 15 % des surfaces cultivables de la planète, a le pouvoir de garantir la stabilité politique ou de renverser des gouvernements.
Au printemps 2008, Port au Prince crie famine. Au Caire, à Dakar, les foules africaines envahissent les rues. A Manille, les bidonvilles sont au bord de la révolte. Partout, c’est la même cause : les prix du riz ont explosé. Pourquoi un tel vent de folie s’est-il abattu sur ce marché ?
Enquête au plus près des producteurs et des exportateurs de Thaïlande, des négociants internationaux à Genève, des importateurs de Dakar, Bamako et Manille, Main basse sur le riz démonte les mécanismes qui ont abouti à la crise de 2008 : corruption au plus haut niveau, monopoles abusifs, spéculations qui font payer au prix fort à l’Afrique le riz venu d’Asie.
Ce film met en lumière la guerre commerciale et biotechnologique qui se joue et l’enjeu majeur de ce début de siècle : l’équilibre alimentaire mondial.

Jean Crépu commence sa carrière comme chef-opérateur, puis se consacre à la réalisation de reportages et de documentaires. Il reçoit plusieurs récompenses pour ses films dont le prix du meilleur documentaire au Festival du Scoop d’Angers en 2000 pour Enfant de collabo, la mémoire d’un père et le Grix prix du Festival international du film scientifique Pariscience en 2006 pour Dr Virus and Mr Hyde. En 2009, il reçoit une étoile de la Scam pour L’Histoire secrète de l’Archipel du Goulag.

Jean-Pierre Boris est un spécialiste des questions d’économie du développement. Après avoir longtemps couvert l’actualité latino-américaine, il a consacré pendant sept ans une chronique quotidienne à l’actualité des matières premières, il rédacteur en chef à RFI. Il est l’auteur de Commerce équitable, Le Roman noir des matières premières et de Fuir l’Equateur, une histoire de clandestins, parus chez Hachette-Littératures.

  • COMPLÉMENTS DE PROGRAMME
    Entretiens avec :
    • Jean-Pierre Boris, auteur du livre « Main basse sur le riz » (éditions Fayard/ARTE Éditions) ;
    • François Bourguignon, ancien économiste en chef de la Banque mondiale ;
    • Olivier De Schutter, rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation ;
    • Philippe Chalmin, économiste, spécialiste des matières premières.

____
Durée du film : 82 min

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s