Le Dessous des Cartes – Etats fragiles dans le Sahel

Par http://ddc.arte.tv

DL : DP , MU 

Dix ans après les attentats du 11-Septembre, le terrorisme semble se déplacer en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique. Théâtre d’attentats et d’enlèvements à l’encontre des gouvernements locaux et des intérêts occidentaux, le Sahel est-il devenu une nouvelle frontière d’Al Qaida ? Le Dessous des Cartes propose une analyse des facteurs d’instabilité de la région.

Lectures

Le grand atlas encyclopédique du monde
Collectif Glénat / Éditions Atlas livres – Collection : Atlas géographiques
Véritable œuvre de référence, cet atlas a été élaboré par les Éditions Atlas et le célèbre Institut géographique De Agostini en exploitant les innovations technologiques les plus récentes en matière d’infographie numérique au service de la connaissance géographique.
– Une cartographie de nouvelle génération.
La section cartographique de l’atlas comprend 280 pages de cartes physiques et politiques du globe terrestre, en grand format et entièrement à jour. À la fois claires et modernes, les cartes offrent un niveau de précision exceptionnelle grâce à l’agrandissement à l’échelle 1 : 1 250 000.
La toponymie de l’atlas est particulièrement riche, l’index se composant de plus de 120 000 noms de lieux.
Un glossaire de quelque 1 000 termes géographiques ainsi que des tableaux d’assemblage sont fournis en annexes afin de faciliter la consultation et la compréhension des cartes.
– Une encyclopédie de la terre.
L’atlas se complète d’une section encyclopédique de 136 pages articulée en trois parties :
• la géographie de la Terre, qui offre une description et une analyse géographique de notre planète (origines de la Terre, géologie, climatologie, démographie, économie, etc.) ;
• les photographies satellite permettant de visualiser la diversité des formations physiques terrestres grâce aux spectaculaires images prises depuis l’espace ;
• les États du monde dont les tableaux de synthèse répertorient les principales données économiques et géopolitiques liées à chaque pays du monde.
Annuaire français de relations internationales vol. 12
Bruylant / La Documentation Française
L’annuaire français de relations internationales (Afri) traite des relations internationales dans toutes leurs dimensions : politiques, stratégiques, économiques, culturelles, technologiques.
Il rassemble également, dans un esprit pluridisciplinaire des spécialistes, universitaires et chercheurs, diplomates, experts, français ou étrangers.
C’est une publication du centre Thucydide – Analyse et recherche en relations internationales de l’université Panthéon-Assas – animé par un comité de rédaction et de lecture international, qui regroupe des experts de disciplines et d’origines différentes. Il bénéficie du partenariat d’une dizaine de centres de recherche.
L’Afri a reçu en 2008 le prix de la fondation Bonnefous de l’Institut de France (académie des Sciences morales et politiques).
« Al Qaida au Maghreb islamique » – Revue Maghreb-Machrek – numéro 208
SOMMAIRE Éditorial de Jean-François Daguzan Point de vue : Le Maghreb, l’Uma, l’Union européenne et la France – Hubert Colin de Verdière Dossier : Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI) D’Al Qaida à AQMI, de la menace globale aux menaces locales – Jean-François Daguzan Aqmi, filiale d’Al Qaida ou organisation algérienne? – Djallil lounnas Al Qaida au Maghreb islamique : le tournant des révolutions arabes – Mathieu Guidère Impact des révoltes arabes au Maghreb : • état des lieux et perspectives – Jean-François Coustillière ; • gouvernance et territoires dans les pays arabes méditerranéens – Pierre Beckouche ; • spécificité culturelle et État de droit – Mohamed Nache ; • la Chine et le Moyen-Orient après le printemps arabe – Barthélémy Courmont. Ces articles sont complétés de fiches de lecture et d’une bibliographie.
« Al Qaida et la guerre contre le terrorisme » – Politique étrangère – vol. 76 – n° 2
Dossier dirigé par Marc HECKER
SOMMAIRE
1. Al Qaida et la guerre contre le terrorisme
Introduction – Marc HECKER
La guerre contre le terrorisme : un succès incertain et coûteux – Gilles ANDREANI
Al Qaida, 2011 – Guido STEINBERG
Guérillas et terrorismes – Gérard CHALIAND
Cœurs et esprits en Afghanistan : pourquoi la victoire se dérobe – Andrew M. EXUM
Les armées européennes ne peuvent-elles mener que des guerres limitées ? – Hew STRACHAN
2. Ce numéro de la revue Politique étrangère consacre aussi un dossier sur l’avenir de la Politique agricole commune.
Le site propose quelques documents à télécharger.
Géopolitique du Sahara
Sous la direction de Béatrice Giblin et Yves Lacoste Revue Hérodote, numéro 142 – La Découverte
Espace très convoité, objet d’enjeux politiques et de « territorialisation », le Sahara traverse depuis les années 2000 une période agitée, en raison notamment de l’installation de groupes terroristes islamistes sur son sol, du développement de trafics en tout genre, de l’immigration clandestine de Subsahariens ou encore de la compétition engagée entre pays du Nord émergents pour s’approprier ses richesses minières et pétrolières.
Porosité des frontières et développement de la fraude et des trafics, y compris d’otages ; captation des rentes engendrées par cette situation de désordre et de transformations géoéconomiques ; prise de contrôle de l’exploitation des richesses pétrolières et minières par des entreprises étrangères assurant des rentes accaparées par les élites nationales ; apparition de nouveaux pouvoirs liés à ces rentes (groupes terroristes, contrebandiers et trafiquants, réseaux d’immigration clandestine, etc.) posent des enjeux sécuritaires majeurs. Autant de thèmes abordés dans ce numéro d’Hérodote qui fait le point sur les bouleversements géopolitiques en cours dans un Sahara morcelé en une série de territoires et de routes contrôlés par des acteurs multiples, qui se moquent des frontières étatiques.
Charles de Foucauld – explorateur malgré lui
Bénédicte Durand avec une préface de Dominique Borne Glénat – Collection : La Société de géographie / La Société des explorateurs
Charles de Foucauld est connu de tous pour l’exceptionnel engagement de sa vie au service du message du Christ.
On sait moins en revanche qu’il fut aussi un extraordinaire explorateur du monde. Il fut un marcheur et un voyageur impénitent : c’est ce que révèle ce livre.
Après une carrière militaire éclair, qui lui fait découvrir l’Algérie, il est l’un des premiers explorateurs européens du Maroc, alors inconnu.
Un voyage au Maroc qui lui inspire Reconnaissance au Maroc (1883-1884).
Cet ouvrage paru en 1888 lui vaut la médaille d’or de la Société de géographie et fait de lui un savant reconnu. Et lorsque l’appel de Dieu le conduit au Sahara, à l’aube du siècle dernier, c’est depuis Tamanrasset qu’il sillonne inlassablement le désert à la découverte du peuple touareg.
Son exécution par une bande armée, au pied de son fort, le 1er décembre 1916, met brutalement fin à ce destin hors du commun.
Charles de Foucauld compte parmi les plus grands explorateurs du XXe siècle. S’en souvenir, c’est rendre justice à une personnalité aussi riche qu’engagée et toujours, quelle qu’en soit la manière, toute entière tournée vers le mystère de l’homme.

Agenda

Les Rencontres de Bamako – Pour un monde durable
Bamako – Mali Jusqu’au 01/01/2012
« Selon Joseph Beuys, “Une activité artistique sans prise de conscience de la nature est impossible, et la prise de conscience la plus directe est celle de la terre sur laquelle nous marchons. »
Les Rencontres de Bamako proposent en 2011 une réflexion sur la quête d’un monde durable, avec la volonté d’esquisser un état des lieux et de prêter une attention particulière aux signes et aux formes de résistances possibles. La forte adhésion au thème proposé n’a fait que confirmer l’engagement social et politique des artistes africains.
Les préoccupations écologiques, jadis limitées à un cercle restreint de visionnaires alertes, font désormais partie de notre quotidien et sont au cœur de tous les débats. Le réchauffement climatique, le tarissement des ressources minières et alimentaires, le déboisement des forêts, la pénurie d’eau, sont aujourd’hui au centre de tous les enjeux et équilibres planétaires.
Si le libéralisme économique basé sur la société de consommation a généré l’amélioration de la productivité et le développement, il a également et surtout renforcé les profits et les inégalités au détriment du respect fondamental des hommes et de leurs environnements.
En 2010, un grand nombre de pays africains ont fêté le cinquantenaire de leur indépendance. Pour beaucoup cet événement a été le moment de dresser un bilan des acquis nationaux et de porter un regard critique sur les structures politiques et sociales et sur la répartition des richesses.
Pour ces Rencontres, (…) les photographes et vidéastes ont été invité à témoigner, à dénoncer, mais aussi à identifier des axes d’action, des signes de résistance ou de prévention pour la construction d’un monde durable. Les différentes œuvres présentées approchent la thématique à travers des démarches documentaires et journalistiques ou des récits métaphoriques et fictionnels.
La variété des thématiques et des langages choisis par les artistes, permet ainsi de faire le point sur la production artistique aujourd’hui sur le continent et dans la diaspora.
Elle donne la mesure de l’effervescence et du renouveau permanent de la scène photographique africaine, avec notamment l’émergence d’une nouvelle génération qui invente ses propres codes expressifs. »
Michket Krifa et Laura Serani, directrices artistiques 2011.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s