Le dessous des cartes – Conflits 2030 Les Lieux 2-2

DL : DF , BF , WU

Aujourd’hui, les principaux conflits sont concentrés au cœur d’un arc de crise, qui s’étend du Sahel à la frontière afghano-pakistanaise. D’ici 2030, l’imbrication potentielle de ces différents conflits pourrait avoir des répercussions sur le reste du monde, et l’arc de crise pourrait s’étendre. Le Dessous des Cartes analyse ces possibles extensions géographiques en 2030.

Lectures

Zones grises – Quand les États perdent le contrôle
Gaïdz Minassian Autrement – Collection : frontières
Elles se répandent partout sur la planète, déstabilisent et bousculent les forces en présence, cristallisent des défauts d’intégration sociale et réveillent les tambours de la guerre.
On les appelle « zones grises ».
Espaces dérégulés zones de non-droits ou bien contrôlées par les mafias ; zones à l’abandon ou territoires dont les pouvoirs publics ont démissionné ; les zones grises sont situées quelque part à la lisière du légal et de l’illégal, du palpable et de l’imaginaire, de l’immédiat et du lointain.
Qu’elles portent les germes de la guerre, ou qu’elles revendiquent la légalité et la légitimité, les zones grises semblent annoncer le chaos.
Pourtant elles interrogent aussi, à juste titre, sur notre conception de l’Etat et sur les critères de l’autorité légitime et le système international tel qu’il est organisé. Les Etats seraient-ils responsables de leur prolifération ? Autant de problématiques abordées dans ce livre qui, pour la première fois, croise une réflexion approfondie sur la notion même de zone grise et des analyses de cas concrets et contemporains, depuis la zone contrôlée par les FARC en Colombie jusqu’à nos banlieues françaises.
Gaïdz Minassian est Docteur en Sciences-Politiques, chercheur associé à la Fondation pour la recherche stratégique, enseignant à Sciences Po. et journaliste pour le Monde.
Espoirs et défis des révolutions arabes
Mondes – Les Cahiers du Quai d’Orsay n°8 Grasset
Une revue trimestrielle et bilingue pour mieux faire connaître les enjeux de notre politique étrangère, publiée par le Ministère des Affaires étrangères et européennes en partenariat avec les Editions Grasset, la revue Mondes, les Cahiers du Quai d’Orsay.
Écrits pour l’essentiel par les diplomates en poste à l’étranger ou à Paris, les articles publiés dans Mondes – les Cahiers du Quai d’Orsay illustrent la richesse intellectuelle et conceptuelle de la diplomatie française et contribuent au débat d’idées international.
La revue accueille également les signatures de chercheurs et d’observateurs français et étrangers.
Histoire critique du XXe siècle – Le Monde diplomatique
Collection : Atlas du Monde diplomatique
Le XXe siècle a souvent été dépeint comme une ère de massacres.
Il fut aussi marqué par de formidables soulèvements contre les oppressions. Et par des bouleversements démographiques, sanitaires, militaires sans précédent.
L’ Atlas Histoire du Monde diplomatique en dresse le bilan.
Pourquoi les empires centraux s’effondrèrent-ils après la Grande Guerre ? Qui finançait le régime nazi ? Quelle fut la face cachée de la Guerre froide ? Comment le monde ouvrier, les femmes, les peuples colonisés tentèrent-ils de briser leurs chaînes, parfois avec succès ? Que signifia la première guerre d’Afghanistan et celle du Golfe ?
Bien des controverses actuelles trouvent leur origine derrière ces points d’interrogation…
Un article en propose une critique détaillée : www.herodote.net/articles/article.php?ID=1204
Dans la collection des Atlas du Monde diplomatique, cette nouvelle publication éclaire un siècle d’histoire, d’événements et de tendances. Elle met l’accent sur des sujets ignorés, minorés ou maltraités par les médias et les manuels scolaires.
Des cartes, dates et chiffres étayent cet outil d’analyse, conçu par des universitaires, des cartographes et des journalistes spécialisés.
Les quatre grands chapitres :
« Années folles » : de la « Belle époque » à l’essor du communisme.
« Années noires » : du krach de 1929 aux ruines de la Seconde guerre mondiale.
« Années rouges » : de la guerre froide à l’émancipation du tiers-monde.
« Années grises » : de la grève des mineurs britanniques à la crise financière asiatique.
Disponible également en allemand.
Défense et sécurité nationale – Le Livre blanc volume 1
La Documentation française / Odile Jacob / Ministère de la défense
Quelle doit être, à l’heure de la mondialisation, la politique de la France pour garantir la sécurité du pays, assurer la défense de ses intérêts dans le monde et contribuer à l’affirmation de l’Europe sur la scène internationale ?
Le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale, demandé par le Président de la République Nicolas Sarkozy dès le début de son mandat, répond à ces questions.
À l’horizon des quinze ans à venir, il expose pour la première fois une stratégie de sécurité nationale portée par une ambition européenne et internationale, fondée sur de nouveaux principes et de nouveaux objectifs.
À cette fin, il examine tour à tour tous les moyens nécessaires dans les domaines du renseignement, de la dissuasion nucléaire, de la prévention des crises, de la protection du territoire et de la population, ainsi que des interventions militaires et civiles à l’extérieur du territoire.
Ce Livre blanc s’adresse à tous ceux et à toutes celles qui ont choisi de servir la défense et la sécurité nationale.
Il concerne aussi tous les Français qui sont au coeur de cette nouvelle stratégie et sont appelés à y prendre une part décisive.

Agenda

MUSÉE DE LA GRANDE GUERRE DU PAYS DE MEAUX
Meaux France
La concrétisation du projet de musée consacré à la Première Guerre mondiale dans le Pays de Meaux est devenue possible par l’acquisition en 2005 de la collection privée de Jean-Pierre Verney, historien, spécialiste reconnu de la Première Guerre mondiale et ancien chargé de mission au ministère de la Défense. Il a en outre participé à la bande-dessinée « Putain de guerre » de Jacques Tardi avec ses textes historiques présents dans le livre.
Le bâtiment de 7000 m², ouvert le 11/11/2011, a été conçu par l’architecte Christophe Lab. Organisé sur trois niveaux, le musée bénéficie d’un auditorium, de salles pédagogiques et d’un centre de documentation avec plus de 6 000 ouvrages, et met en scène ses collections sur 3 300 m2 d’exposition.
Le Musée de la Grande Guerre a pour ambition de transmettre au grand public l’histoire de ce conflit. Les visiteurs y découvrent notamment la reconstitution d’un champ de bataille avec une tranchée française, un no man’s land et une tranchée allemande.
Par une mise en regard des deux batailles de la Marne, ils peuvent prendre la mesure de l’évolution des Nations et des hommes au cours de ces quatre années de guerre.
Toutefois, l’ampleur de la collection fait de ce nouvel équipement un musée généraliste sur la Première Guerre mondiale.
La scénographie interactive (projections, écrans multimédia, ambiances olfactives…) permet à tous les publics de comprendre la Grande Guerre, et notamment comment cette période a fait basculer les sociétés belligérantes du XIXe siècle au XXe siècle.
Marc Ferro, historien, est président du Conseil scientifique du Musée de la Grande Guerre.
Il a initié, avec « FRÈRES DE TRANCHÉES : À L’OUEST, À L’EST » le premier cycle de conférences au début du mois de décembre 2011 :
« Oublier la guerre, le temps d’un Noël, c’est aussi une façon de l’humaniser quand les ennemis se retrouvent frères. Mais la guerre ne les a pas oubliés, elle a sanctionné les auteurs, censuré les récits, gommé les souvenirs jusqu’à les réduire à des faits divers, symptômes des malheurs du temps. »
Les compte-rendus des conférences (actes de Marc Ferro) seront prochainement disponibles sur le site ainsi que la programmation culturelle à venir.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s