CHYPRE À LA PRÉSIDENCE DE L’UNION

Pour http://ddc.arte.tv

DL : DF

Divisée depuis près de quarante ans, Chypre a rejoint l’Union européenne en 2004 et s’apprête à en prendre la présidence tournante pour la première fois. À cette occasion, le Dessous des Cartes revient sur les fondamentaux de l’île méditerranéenne, ainsi que sur les multiples défis auxquels elle se trouve confrontée : risque de partition, crise économique, bataille énergétique.

Lectures

Chypre entre l’Europe et la Turquie
Jean-François Drevet KARTHALA
État membre de l’Union européenne (UE), dont 37 % du territoire est occupé par un pays tiers qui y a imposé son armée, sa monnaie et ses ressortissants, Chypre est dans une situation très particulière, entre l’Europe et la Turquie. La ligne de cessez-le-feu qui traverse l’île est devenue de facto une des limites externes de l’UE, où la gestion des échanges et la circulation des personnes deviennent une source de complications inextricables.
Cette occupation qui remonte à 1974, est-elle destinée à perdurer indéfiniment ? La Turquie étant elle-même candidate à l’UE, elle ne devrait pas avoir de plus importante priorité que d’appliquer le droit communautaire, ne serait-ce que pour accélérer son intégration, comme l’ont fait les pays d’Europe centrale. Or la négociation d’adhésion ouverte en 2005 est partiellement suspendue depuis 2006 en raison du refus d’Ankara de se conformer à ses obligations, notamment en ce qui concerne Chypre.
Chypre – Turquie : Perspective géopolitique
Charalambos Petinos L’HARMATTAN
L’ouvrage se veut une étude centrée sur l’histoire récente des relations entre Chypre et la Turquie. Après une brève présentation de l’histoire de Chypre, l’accent est mis sur le conflit chypriote, les droits de l’homme, la ligne de séparation, etc. Il s’agit de voir à travers les décisions des différentes organisations internationales (Onu, Union européenne, Conseil de l’Europe, Cour européenne des droits de l’homme), les politiques d’une puissance régionale –Turquie – à l’égard de ses voisins et d’étudier les changements sur le terrain et dans les mentalités.
La place qu’occupe Chypre dans l’Union européenne, les négociations d’adhésion de la Turquie, la position des différents pays sur cette dernière question, la présence probable d’hydrocarbures au large de Chypre dans sa zone économique exclusive, sont largement analysées. Le sujet est d’actualité car Chypre doit exercer la présidence de l’Union européenne en juillet 2012. Parallèlement, la Turquie souhaite devenir membre de l’Union européenne, tout en occupant une partie du territoire européen et en refusant de reconnaître l’un de ses membres.
Citrons acides
Lawrence Durell et Roger Giroux (traducteur) PHÉBUS
Fasciné par la beauté des paysages, la richesse d’une nature vibrante de soleil et par l’authenticité des hommes et des femmes qu’il côtoya, Lawrence Durrell livre, avec Citrons Acides, la chronique du quotidien chypriote durant la période trouble des années cinquante. Les luttes violentes pour l’indépendance, qui viendront bouleverser l’idyllique quiétude de l’île, annoncent les convulsions de la modernité.
Laurence Durrell, qui pensait ne croiser sur ce caillou que des femmes laides et des hommes buvant comme des trous, découvrira, pour un récit devenu classique, un monde à part marqué par une histoire millénaire.

Agenda

Mapping Cyprus: Crusaders, Traders and Explorers
Palais des Beaux-Arts – Bruxelles Du 22 juin au 09 septembre 2012
Mapping Cyprus met en évidence la position unique de Chypre, portail entre l’Occident et l’Orient, au carrefour de trois continents : l’Europe, l’Asie et l’Afrique.
Cette exposition présente la chronologie de l’histoire mouvementée de l’île, de l’occupation par Richard Cœur de Lion, en 1191, jusqu’à l’indépendance, en 1960. L’exposition commence par la fondation du royaume médiéval de Chypre, un tournant dans l’histoire de l’île. Elle rassemble plus de 140 objets, dont plusieurs manuscrits médiévaux, tableaux, cartes, gravures et icônes rares. L’exposition est enrichie de peintures, de publications, de cartes et d’autres objets d’art européens, réalisés par des artistes attirés par la légende et la beauté de Chypre. Des peintres célèbres tels que Titien et Le Tintoret, ainsi que des cartographes tels que Munser, Waldseemiller et Sonnetti ont réalisé des œuvres magnifiques qui font référence à l’île.
La cinquantaine d’icônes exposées constitue le point d’orgue de l’exposition, la plupart étant présentées pour la première fois à l’extérieur des murs des évêchés, églises et monastères auxquels elles appartiennent. Les icônes reflètent la vie, les coutumes et l’âme des Chypriotes. De 1191 jusqu’à la fin du XIXe siècle, les icônes religieuses étaient la principale forme d’expression artistique dans l’île. Le style typique de Chypre, né d’une longue tradition picturale byzantine et orientale, mêlée aux principes esthétiques de la Renaissance (européenne), est connu sous le nom de « maniera Cypria«  ou école chypriote.
Loukia Loizou Hadjigavriel, présidente du Comité national de Chypre auprès de l’Unesco et directrice du Musée historique de Nicosie, est la commissaire de l’exposition, qui met en valeur pour la première fois les liens culturels entre Chypre et l’Europe à travers un contexte artistique et historique qui couvre une période de plus de 500 ans.
Androula Michael présente une sélection d’art contemporain dans les salles « antichambres » qui se trouvent à l’entrée de l’exposition Mapping Cyprus.
Pour prolonger l’exposition, Bozar propose un florilège d’événements témoignant de la créativité chypriote. Le public pourra notamment écouter de la musique de la cour des Lusignan interprétée par le Huelgas Ensemble (un chœur byzantin), la célèbre chanteuse Alexia Vassiliou accompagnée de Costas Cacoyannis, l’auteur-compositeur-interprète Alkinoos Ioannidis et un concert de musique contemporaine.
À découvrir également : Karaghiozis, personnage du théâtre d’ombres, un spectacle de danse de Lia Haraki et l’univers du réalisateur Yannis Economides.
Mapping Cyprus est organisé dans le cadre de la première présidence chypriote du Conseil de l’Union européenne.
Géographie parallèle
Musée de l’imprimerie de Lyon – France Du 13 juillet au 24 septembre 2012
L’exposition présentée au Musée de l’imprimerie de Lyon évoque un tournant dans la carrière de Marc Jurt.
Marc Jurt (1955-2006) est l’un des artistes parmi les plus féconds et les plus talentueux de sa génération. L’artiste suisse a mis au service de son inspiration, avec la même maîtrise, gravure, peinture, sculpture, collage, calligraphie.
Exposé dans le monde entier, présent dans les cabinets d’estampes des grands musées et bibliothèques d’Europe et chez les collectionneurs internationaux, l’artiste est toujours aux cimaises grâce à son épouse Lucinda Jurt et à la Fondation Marc Jurt, créée en 1999. Remarqué dès son plus jeune âge pour ses talents de graveur, son œuvre est en parfaite cohérence avec les préoccupations du Musée de l’imprimerie, qui consacre aux différentes techniques de l’estampe et de l’image plusieurs espaces dans ses collections permanentes.
C’est en 1992 que Marc Jurt rencontre et sollicite l’écrivain français Michel Butor pour une première œuvre à quatre mains, « Apesanteur« , une série de six gravures enrichies de six poèmes écrits à la main par Michel Butor.
Géographie parallèle, qui suivra en 1995, est le cheminement des deux hommes qui proposent un voyage à travers des paysages bien réels mais traversés par le sillon onirique de l’écrivain et le labour méticuleux et miraculeux de l’artiste. Chacun revisite à sa manière cartes de géographie, actuelles et anciennes, plans de ville, vues aériennes, cartes météorologiques et d’aviation. Chaque estampe de Marc Jurt est accompagnée d’un texte manuscrit original écrit à la main par Michel Butor ; chaque œuvre est titrée et signée par l’écrivain et par l’artiste.
Voyage de textes, de cartes et d’images, Géographie parallèle invite à visiter les contrées intérieures.
L’exposition a été organisée, sous les auspices de la Fondation Marc Jurt, grâce aux conseils éclairés de Lucinda Jurt, épouse de l’artiste et avec le mécénat de la Banque cantonale de Genève (France).
Parallèlement à l’exposition du Musée de l’imprimerie, la Galerie du Vieux Lyon exposera une sélection de peintures de Marc Jurt, du 12 juillet au 5 août 2012.
Michel Butor, écrivain foisonnant (plus de deux mille livres), a obtenu en 1957 le prix Renaudot pour son livre La Modification. Jeune écrivain, il annonce alors quel sera le projet de toute une vie : « Je voudrais que le lecteur ne soit pas simplement modifié pendant la lecture, je voudrais que quelque chose soit modifié aussi dans sa façon de voir le monde ». C’est aujourd’hui le dernier auteur vivant du Nouveau Roman, mouvement littéraire fondamental (représenté notamment par Nathalie Sarraute, Alain Robbe-Grillet, Claude Simon…).
Il a parcouru le monde (Grèce, Suisse, Égypte, États-Unis, Japon, Australie, Chine) et enseigné dans les plus grandes universités. Il a sans cesse écrit pour que les hommes puissent un jour se comprendre. Travailler sur le langage pour « dissiper les malentendus » qui conduisent trop souvent à la guerre.
Avec l’édition de ses œuvres complètes depuis 2010 aux Éditions de la différence, on découvre plus de 12 000 pages d’une œuvre inclassable, allant du roman, aux essais, de la poésie aux livres d’artiste. Il a œuvré toute sa vie à inventer de nouvelles formes, en refusant les catégories, les enfermements, les cérémonies, pour que la littérature reste vivante et libre.

Parallèlement à la parution des deux derniers volumes des œuvres complètes de Michel Butor, paraît un DVD intitulé Michel Butor, Paroles de A à Z : ladifference.fr/+-butor-+.html?index=1&titre=B

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s