La Thaïlande en fait-elle assez pour éradiquer l’esclavage dans son industrie de la pêche ?

Source : http://www.equaltimes.org/la-thailande-en-fait-elle-assez?lang=en

22 Dec 2015

L’ami de Soe Min, comme lui un migrant birman et un pêcheur, a commis l’erreur fatale de laisser un poulpe retomber dans la mer.

« Le commandant thaïlandais s’est emparé d’un tuyau en fer et la frappé. Il a levé la main pour se protéger du premier coup et a eu la main brisée. Un deuxième coup lui a brisé l’omoplate.

« Puis il l’a frappé à cet endroit », poursuit Soe Min, indiquant l’arrière de sa tête.

« Le commandant a laissé tomber le tuyau, s’est lavé les mains et est remonté dans la timonerie. Il a donné ordre à l’équipage de le jeter par-dessus bord. Nous avons vu qu’il était encore en vie.

« Lorsqu’il est retourné à la timonerie, le commandant a crié dans le haut-parleur : « Qu’est-ce que vous regardez bande de merdeux ? Retournez au travail ! Si vous tenez à finir comme lui, conduisez-vous comme lui ! »

Ce meurtre n’était qu’un des nombreux cas similaires que Soe Min et d’autres pêcheurs migrants birmans comme lui m’ont relatés en 1998, alors que je tournais une série de documentaires pour la Fédération internationale des ouvriers du transport (Abandoned, Not Forgotten]) et Al Jazeera (Murder at Sea).

LIRE LA SUITE

Publicités

Birmanie : fin de dictature ?

Réalisatrice : Michaelle Gagnet

2015

Source : http://boutique.arte.tv

Après avoir tout fait pour être candidate aux élections présidentielles birmanes de 2015, « The Lady » a dû renoncer devant l’impossibilité de modifier une constitution qui la prive de ce droit.

Son tort : avoir épousé un étranger – aujourd’hui décédé. Birmanie, fin de dictature ? C’est la question posée par le documentaire de Michaëlle Gagnet, qui interroge la charismatique opposante à la junte militaire birmane, prix Nobel de la paix en 1991. Depuis sa libération, Aung San Suu Kyi est critiquée par une partie de son camp qui lui reproche de ménager le régime.

Réalisatrice : Michaelle Gagnet
Producteurs : ARTE France, DOC EN STOCK
Nationalité : France

Durée : 52 min